L’abstentionnisme électoral toujours plus présent

Chaque personne a le droit de voter et l’on sait tous que voter est un devoir envers la nation. En France, chaque personne doit posséder et avoir la carte électorale. Cependant, on constate actuellement qu’une nouvelle vague de phénomène apparaisse contrant totalement le vote. C’est l’abstentionnisme correspondant au fait de ne pas participer au vote. Depuis ses dix dernières années, la différence entre les inscrits et les votants ne cessent de s’accroitre. Aussi, le taux des personnes qui ne s’inscrit pas augmente également et s’additionne à tout cela.

L’abstentionnisme en France ces vingt dernières années

abstentionnisme.jpg

L’abstentionnisme est devenu un phénomène qui prend de plus en plus de personnes surtout en France. On a remarqué que dans les années 80, le nombre de personnes qui ne désire pas d’aller voter était environ dans les 10% de la population. Actuellement, le taux d’abstentionnisme est de plus de 15%, ce qui signifie que les citoyens sont de plus en plus démotivés d’aller voter. L’abstentionnisme connait une forte augmentation de par ses différentes forme telle que l’abstention volontaire ce qui est le plus remarqué. En France, on constate le taux d’abstention selon les catégories d’élection : en 1988 le taux d’abstention était de 17% et a augmentéjusqu’à 25% en 2002 lorsde l’élection présidentielle.

Pourquoi les français ne vont plus voter ?

pourquoi-les-francais-ne-vont-plus-voter.jpg

Il existe plusieurs facteurs qui font que les français ne vont plus voter. En premier lieu, il faut savoir que l’attitude des français vis-à-vis de la question politique a vraiment évolué d’année en année. L’un des facteurs est la sensation de toujours entendre les mêmes discours politiques et que rien ne se passe ensuite. Les citoyens sont lassés de la politique et du non changement de leur vie quotidien par rapport à la politique mise en place. De ce fait, les gens ne veulent plus aller voter car ils pensent que cela ne vaapporter aucunchanger dans leur vie.